Dominique Lyon Architectes

Immeuble Industriel à Paris 13ème

Immeuble Industriel à Paris 13ème
Immeuble Industriel à Paris 13ème
Immeuble Industriel à Paris 13ème
Immeuble Industriel à Paris 13ème
Immeuble Industriel à Paris 13ème

L’immeuble, qui accueille des activités productives, a pour voisins immédiats deux témoignages du passé industriel du quartier : la SUDAC avec sa cheminée, et les arcades soutenant les voies ferrées de la petite ceinture. A ces exemples proches s’ajoutent le « Frigo », les bâtiments conservés des Grands Moulins de Paris et, dans un registre similaire, l’immeuble Berlier.

Ces édifices, faits de grandes masses simples, peu articulées et jouant sur la répétition, donnent son échelle au site et évoquent l’industrie, ou plutôt l’industrieux.
Notre bâtiment exploite le même registre architectural : Il est simple et direct parce qu’il se réfère au monde du travail : à celui du passé industrieux comme aux activités productives contemporaines. C’est donc un bâtiment pragmatique : il s’impose par son volume et grâce à son procédé constructif. Ce procédé, sur lequel repose l’expression architecturale, ne concerne pas la structure du bâtiment. Celle ci est trop dépendantes de contraintes diverses (franchissement des voies, porte à faux, différence de niveaux) qui, si elles avaient motivé le registre architectural, auraient produit un bâtiment hétéroclite ou inutilement héroïque.

Nous avons préféré suivre l’esprit du cahier des prescriptions urbaines et architecturales qui nous a été remis : « à terme, ce bâtiment devrait apparaître, non pas comme le résultat des contraintes techniques, mais au contraire, comme un exemple d’intégration harmonieuse des complexités techniques et topographiques du site » (p.25). Le bâtiment cherche donc cette harmonie, ou plus modestement une cohérence. Elle la devra au procédé constructif de son enveloppe.
Il s’agit d’un élément constitué d’une tôle d’aluminium perforée et rendue rigide par bombement. Répété et décliné sur les quatre façades, en fonction des différents cas d’ouvertures, il fait office de vêture et de brise-soleil.

Maître d’Ouvrage : SEMAPA
Localisation : rue Antoine de Baïf - ZAC Paris Rive Gauche (75)
Programme : hôtel d’entreprises, pépinière d’entreprises, commerces
Concours : février 2010
Surface : 10 800 m²
Montant des travaux HT : 23 M€ ht